Lérot

Eliomys quercinus (Linnaeus, 1766)

LR-bzh : CR LR-pdl : DD LR-fr : LC LR-eu : NT
Classe : Mammalia Ordre : Rodentia Famille : Gliridae Sous-Famille : Leithiinae Genre : Eliomys

  • 206
    observations

  • 88
    communes

  • 66
    observateurs

  • Première observation
    1972

  • Dernière observation
    2022
Titre Auteur
Le Lérot en Bretagne
Description :

Date : 2021-07-02
Anonyme Anonyme - Auneau Florent - Auvray Gwenolé - Baudoux Thomas - Bellion Loïc - Bellion Pascal - Brosset Wilfried - Butet Alain - Camus Patrick - Chagneau Dominique - Chenaval Nicolas - Colas Marie - Daniel Frédéric - De Piante Claude - Defernez Lucie - Defernez Philippe - Dominique Chagneau - Douville P. - Edenn - Fabre Jennifer - Foucher Julien - Frédéric Daniel - Ganne Olivier - Gaudichon Clovis - Gautier Sébastien - Perso - Gauven Gildas - Geay Benoit - Golfier Lucie - Guihard Claude - Gwénaël Georges - Haugomat Daniel - Henaval Nicolas - Houze Georges - Josset Olivier - Lachaud Aurélia - Lafage Denis - Lagadec Benoit - Laurore Donatien - Le Bars Amaury - Le Campion Philippe - Le Campion Thomas - Le Garrec François - Le Gloanic Claude - Le Gluher Franck - Le Lay Marie - Le Lievre Quentin - Le Nozahic Maud - Normand Brice - Normand Fabrice - Radigois Thomas - Raphaël Loïc - Regnault Isabelle - Rolland Pascal - Rolland Pascal ; Verger Johan - Sarreau Steven - Simonnet Franck - Surget Jérémie - Tanqueray Vincent - Thomas Bastien - Thomas François - Touzé Hugo - Vanucci Olivier - Varry Boris - Verger Johan - Viaud Alexis - Vouadec Philippe

Informations sur l'espèce

Le Lérot est un Rongeur hibernant de la famille des Gliridés (Loirs), facilement reconnaissable à son masque facial noir et à sa queue velue bicolore. Originellement lié aux milieux forestiers et rocailleux, il fréquente en Bretagne quasi-exclusivement les bâtis en pierre et leurs abords (vergers, jardins, haies). Il confectionne des nids dans des cavités arboricoles ou des anfractuosités dans les murs. Omnivore opportuniste, il se nourrit de baies, noix, fruits aqueux, petit mammifères, oiseaux, amphibiens, insectes, escargots. Il est de plus en plus rare et soumis à des menaces croissantes.
Fourrés arbustifs | Haies bocagères et lisières | Forêts sèches et mésophiles | Vergers, parcs et jardins | Rochers, falaises et carrières | Bâti et ponts
Européen
Eliomys gotthardus | Eliomys hamiltoni | Eliomys jurassicus | Eliomys melanurus | Eliomys nitela | Eliomys quercinus dichrurus (rafinesque, 1814) | Eliomys quercinus gymnesicus Thomas, 1903 | Eliomys quercinus liparensis Kahmann, 1960 | Eliomys quercinus lusitanicus Reuvens, 1890 | Eliomys quercinus ophiusae Thomas, 1925 | Eliomys quercinus quercinus (Linnaeus, 1766) | Eliomys quercinus sardus Barrett-Hamilton, 1901 | Eliomys quercinus valverdei Palacios, 1974 | Eliomys superans

Observations mensuelles